Citoyenne

Syndicats Intercommunaux

Aujourd’hui, aucun acteur public ne peut agir isolément. Que le législateur l’impose ou bien le principe de réalité, se regrouper entre communes confère une force de frappe. C’est la raison pour laquelle les villes adhèrent à des structures intercommunales afin de gérer ensemble des services publics locaux tels que l’assainissement, le traitement des ordures ménagères… ou bien réaliser des équipements comme les stades et les piscines. Il s’agit de mutualiser les coûts et les moyens, voire bénéficier d’économies d’échelle, afin de délivrer un service public de qualité.

Sports

LE CENTRE NAUTIQUE INTERCOMMUNAL DE MONTMORENCY  


Il est géré par le Syndicat intercommunal Centre nautique intercommunal à Montmorency, regroupant six communes depuis sa création en 1966. Accessible à tous les habitants, le centre nautique réserve également des créneaux sont réservés pour les scolaires et les accueils de loisirs enghiennois.

 

LE STADE DE DEUIL-LA-BARRE/ENGHIEN-LES-BAINS


Bénéficiant à plus de 35 000 habitants, il est géré par le Syndicat intercommunal pour l’agrandissement et la gestion du stade de Deuil-la-Barre/Enghien-les-Bains, créé en 1981. En 2019, des travaux d’aménagement ont permis de le réhabiliter et le rénover.

Mobilités

TRANSPORTS EN COMMUN DANS LE VAL-D’OISE

L’agglomération Plaine Vallée finance en partie l’exploitation des lignes de bus du réseau Valmy, géré par le Syndicat mixte d’études et de réalisations d’équipements d’intérêt général de la vallée de Montmorency (SIEREIG), au nom de neuf communes.

GRAND EXPRESS


Enghien-les-Bains est membre du Syndicat Mixte Forum Métropolitain du Grand Paris, regroupant 147 collectivités et intervenant sur les projets métropolitains, dont le tracé du Grand Paris Express.

VÉHICULES EN LIBRE-SERVICE


La Ville avait adhéré au Syndicat Mixte Autolib’Velib’Métropole. Ce dernier ayant cessé le service Autolib’, la Ville a déployé des bornes de recharge électrique, gérées et exploitées par le SIGEIF (Service public du gaz, de l’électricité et des énergies locales en Île-de-France).

 

Énergies

 

GAZ


La distribution du gaz est assurée par le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (SIGEIF), premier acheteur public de gaz en Île-de-France, et desservant 184 collectivités.

ÉLECTRICITÉ


La distribution de l’électricité est gérée au nom de 171 communes du Val-d’Oise par le Syndicat Mixte départemental d’électricité, du gaz et des télécommunications du Val-d’Oise (SMGEGTVO), qui a renouvelé en 2019 avec Enedis et EDF un contrat de concession pour les 30 ans à venir.    

Eau et assainissement

EAU POTABLE


Le Syndicat des Eaux d’Île-de-France (SEDIF) est responsable du service public de l’eau potable des sept départements de la région, soit 4,6 millions d’usagers. Ses usines sont situées sur la Seine, la Marne et l’Oise. 

ASSAINISSEMENT


Les eaux usées et pluviales sont collectées par l’agglomération Plaine Vallée, puis traitées par le Syndicat Intégré Assainissement et Rivière de la Région d’Enghien-les-Bains (SIARE), qui a également en charge la gestion des milieux aquatiques et de la prévention des inondations.


Sanitaire

COLLECTE DES ORDURES MÉNAGÈRES


Le Syndicat Émeraude gère pour les communes de Plaine Vallée la prévention, la collecte et le traitement des déchets. 

ANIMAUX


La fourrière animale est confiée au Syndicat Mixte pour la gestion de la fourrière animale (SMGFAVO) au nom de 184 communes du Val-d’Oise. C’est une obligation légale du Code Rural. La Société Protectrice des animaux s’occupe de la gestion de cet espace d’accueil, situé à Bruyères-sur-Oise.

Economie

Plaine Vallée assure des missions en faveur du développement économique, de l’emploi et du tourisme, au nom des 18 communes de la vallée de Montmorency.
 

Les documents du Syndicat intercommunal