Citoyenne

Un budget maîtrisé

Un budget ambitieux et responsable pour développer les services et les programmes d'équipements indispensables à l'amélioration de la qualité du territoire.

 Répartition du budget 2021

 

Infographie du budget 2021Infographie du budget 2021

 

 

Le budget 2021 par objectifs


MAITRISER LES DEPENSES


Avec 30% de recettes en moins, le budget a été repensé, réinventé tant sur les projets que les méthodes organisationnelles. La renégociation des marchés publics tout comme la mutualisation des actions entre services – des démarches de réduction de dépenses déjà engagées depuis plusieurs années – permettent de contenir et d’optimiser les dépenses réelles, en recul de 13%. Un accent a été porté par ailleurs sur la masse salariale, réduite de 6%.  

 

SOUTENIR L’ACTION SOCIALE 


La subvention allouée au Centre communal d’action sociale est reconduite à l’identique afin de conforter ses actions sociales et solidaires. 

PROTEGER LE POUVOIR D’ACHAT DES ENGHIENNOIS 

Malgré la contraction de ses ressources, la Ville a fait le choix de ne pas aggraver la pression fiscale sur ses administrés. Depuis la suppression progressive de la taxe habitation, la part départementale de la taxe foncière sur le bâti est perçue par la Ville. 
Le 8 avril dernier, les élus ont voté le nouveaux taux de taxe foncière, 26,48%. Il résulte de l’addition des taux communal (9,30%) et départemental (17,18%) de l’année 2020. Cela n’aura donc pas d’effet sur le montant des impôts locaux des Enghiennois, qui réglaient déjà la part départementale dans leur avis d’imposition. 

10,5% la part de la fiscalité locale dans les ressources de la Ville, contre 60% en moyenne dans les communes françaises

 

AMPLIFIER LES ACTIONS RELATIVES AU DEVELOPPEMENT DURABLE 

Depuis de nombreuses années, la Ville infuse le développement durable au cœur de ses actions, à travers notamment l’Agenda 21 et l’Agenda 21 Junior. Poursuivant cette démarche, elle confirme son engagement en terme de responsabilité sociétale, conformément au référentiel du label LUCIE 26 000 Collectivités : gouvernance responsable et transparente, respect des individus, qualité de vie au travail pour les agents, protection de l’environnement, éthique des pratiques, respect des intérêts des citoyens, développement local et intérêt général.

Soucieuse de sauvegarder la biodiversité en ville, elle fera suivre l’Atlas de la biodiversité d’un programme de protection. 
Enfin le parc Sainte-Jeanne sera prochainement certifié ECOCERT, une certification valorisant les pratiques à l’œuvre dans cet écrin vert, notamment en terme de gestion différenciée et de réserve écologique. Ce poumon vert se positionne comme un véritable lieu de référence et de ressources autour de la sensibilisation au développement durable et à l’environnement.
Il sera également reconnu « refuge LPO », conformément à la charte protectrice de la nature établie par la Ligue de protection des oiseaux. 

 

SOUTENIR LES ASSOCIATIONS 

La Ville a examiné les demandes au cas par cas, certaines associations ayant eu peu ou pas d’activités en 2020. L’accent a été porté sur les associations particulièrement impactées par la crise sanitaire. 
456 190 € de subventions votées


 

UN EFFORT D’INVESTISSEMENT MAINTENU

 

Avec un budget d’investissement en diminution de 30%, le choix s’est concentré sur les projets dédiés à l’enfance et la petite enfance. Il s’agit aussi de maintenir une dynamique pour entretenir et embellir le territoire afin d’offrir aux Enghiennois un cadre de vie de qualité. 

 

PRIORITE AUX ENFANTS

 

  • Création d’une nouvelle section bébé à la Maison de la Petite Enfance afin d’ouvrir 10 places supplémentaires.
  • Extension de l’école Raoul Riet, afin de créer trois nouvelles classes, augmenter la capacité du dortoir et de la salle de restauration.
  • Extension de l’école des Cygnes, en vue d’accueillir dans un premier temps la crèche La Santé C’est le bonheur durant les deux années de rénovation de leurs locaux. Cette extension bénéficiera ensuite à l’accueil de loisirs Les Cygnes qui disposera ainsi de ses propres espaces, distincts de l’école maternelle. 
  • Remise aux normes de la cuisine du groupe scolaire Ormesson
  • Achat de tablettes complémentaires
  • Renouvellement progressif du mobilier dans certaines classes

 

ENTRETIEN DE L’ESPACE PUBLIC


Poursuite de l’enfouissement des réseaux, aménagements de voirie, modernisation de l’éclairage public, aménagement du plan vélo, entretien des espaces verts, travaux d’entretien du pont SNCF et des parkings

 

PROTECTION DU LAC ET DES SOURCES


Entretien et renforcement du réseau piézométrique, études…

 

MAITRISE DE L’URBANISME


Acquisitions foncières afin de parfaire le périmètre du projet d’aménagement en Cœur de Ville. 

 

 

Des ressources propres pour financer les projets 

Parmi les recettes de la Ville en 2021 :

  • 3,2 M € de cessions immobilières: 4, rue de Mora, 9 boulevard Cotte, 4, rue de Malleville et 16 avenue de Girardin
  • 3,7M € d’opérations patrimoniales
  • 980 000 € perçus au titre du Fonds de compensation de la TVA
  • 900 000 € perçus au titre de la taxe d’aménagement. C’est un impôt lié aux opérations d’habitation d’envergure, dont l’objectif est de financer notamment les aménagements de voirie et d’infrastructures pour accueillir les nouveaux habitants


Maîtrise de la dette 

Si la baisse des ressources a un impact sur l’épargne et le financement des investissements, la municipalité a fait le choix de contenir l’emprunt d’équilibre pour faire face aux dépenses d’investissements. La Ville a inscrit 3 777 791 euros, soit 21,5% du budget d’investissement. Inscrire ne signifie pas mobiliser : les emprunts seront contractés en fonction des éventuels besoins de financement.