LA NATURE RECONFIGURÉE - CDA

Du -

-

Centre des arts

Tarifs: Gratuit

Centre des arts, Expositions

La nature reconfigurée

Deux propositions artistiques invitant à repenser la notion de nature.

Tél : 01 30 10 85 59

Ajouter au calendrier

" Nous ne pouvons penser la nature sans nous rendre compte que notre idée de nature est imprégnée d’artifice. "

Maurice Merleau-Ponty, 1956-57

Inaugurer cette rentrée en prenant pour thème la nature est une façon de rester éveillé face à ce qui nous entoure. « Penser la nature » comme le dit le philosophe français Merleau-Ponty, est une double tentative de rationaliser ce qui nous dépasse et d’interpréter ce que nous percevons par la connaissance. Mais notre langage reste-t-il celui de la nature ? 

 

Les artistes néerlandais Nicky Assmann et Jan Robert Leegte développent chacun une approche singulière que nous avons souhaité croiser pour cette exposition dans un mouvement presqu’antagoniste. Nicky Assmann part d’une interprétation poétique de la nature, de ses phénomènes célestes et lumineux, jusqu’à la fugacité des hyper-couleurs. Elle raisonne en exploratrice de territoires inconnus et tente de comprendre comment le corps et l’ensemble de ses sens perçoit les objets et l’espace. Elle s’intéresse aux processus intellectuels et physiques de l’action de voir expérimentant le spectre de la lumière tour à tour naturelle ou numérique.

Jan Robert Leegte fabrique quant à lui des ersatz de nature, retranscrivant le fruit de son analyse par le prisme des technologies - Internet, la 3D ou encore les interfaces de jeux vidéo. L’observation du monde passe par le prisme d’un simulateur capable de traduire la force du vent dans les arbres ou le rugissement de l’océan à ceci près que tout y est artificiel. Les paysages sont générés par la machine, ses topographies deviennent des données que l’artiste altère et le globe terrestre, une Google Maps cubique.

 

Reconfigurer la nature, c’est au départ se rendre compte de tous les artifices que nous mettons dans cette notion, toutes les projections possibles, les interprétations ou les fantasmes. La nature reconfigurée, c’est cette fois analyser les moyens – ici artistiques par le prisme des sciences et des technologies, qui sont mis œuvre pour créer tour à tour une allégorie ou un facsimilé du monde que nous habitons.

VERNISSAGE :

  •  mardi 06 septembre 2020 dès 18h30

AVEC LE SOUTIEN DE :

  • l’Ambassade des Pays-Bas
  • le Fonds Mondriaan pour la promotion de la création, Pays-Bas.