Photo de l'écrivain, sur fond noir, elle a le regard tourné vers le haut, les mains sous le menton

Du

-

Centre des arts

Médiathèque George-Sand, Culturelle, Conférence

Conférence de Scholastique Mukasonga

La Médiathèque George-Sand reçoit l’écrivaine franco-rwandaise Scholastique Mukasonga le mardi 29 juin lors d’une conférence-dédicace sur le thème : les voix multiples du Rwanda
Ajouter au calendrier

À l'occasion de la saison Africa 2020, la Médiathèque George-Sand reçoit l'écrivain Scholastique Mukasonga.

L'écrivain

Scholastique Mukasonga est née en 1956 au sud-ouest du Rwanda, dans la province de Gikongoro. En 1960, sa famille est déportée, avec d’autres Tutsi. Elle réussit à survivre en dépit des persécutions et des massacres à répétition. En 1973, elle part en exil au Burundi. Elle achève ses études d’assistante sociale et travaille pour l’UNICEF. Elle arrive en France en 1992. De 1996 à 1997, elle est assistante sociale à l’université de Caen. De 1998 à ce jour, elle exerce la fonction de mandataire judiciaire auprès de l’Union départementale des associations familiales du Calvados. 
En 1994, 37 membres de sa famille sont assassinés durant le génocide de Tutsi. C’est à la suite d’un séjour au Rwanda en 2004 qu’elle se sent la force d’écrire son premier livre, une autobiographie, Inyenzi ou les Cafards. 
Elle remporte en 2012 le prix Renaudot et le prix Ahmadou-Kourouma pour son roman Notre-Dame du Nil. Finaliste en 2015 du Dublin Literary Award et du Los Angeles Times Book Prize, par le prix Seligman contre le racisme et l'intolérance et en 2015 par le prix Société des gens de lettres pour la nouvelle.
Elle publie ensuite de nombreux romans et recueils de nouvelles parmi lesquels La Femme aux pieds nus en 2008. Son roman Notre-Dame du Nil reçoit le Prix Ahmadou-Kourouma à Genève, le Prix Océans France Ô, ainsi que le Prix Renaudot en 2012. Elle est ensuite récompensée en 2014 par le Prix Seligmann, de la Chancellerie des universités de Paris, contre le racisme et l’intolérance. Son livre Ce que murmurent les collines, est récompensé par le Prix Société des gens de lettres en 2015, et sa  traduction américaine, Cockroaches, est nominée pour le Los Angeles Times Book Prize en 2016. Un nouvel ouvrage autobiographique intitulé Un si beau diplôme paraît en 2018, puis Kiboko est monté au ciel, en 2021. 
Le Prix Bernheim de la Fondation du judaïsme français lui est décerné en 2015 pour l’ensemble de son oeuvre. Scholastique Mukasonga est membre du jury du Prix Deauville Littérature et Musique. Elle a été faite Chevalier des Arts et des Lettres.

La conférence

Sa conférence-dédicace sera suivi de la diffusion du film éponyme Notre-Dame du Nil d’Atiq Rahimi.

 

INFORMATIONS :

Entrée gratuite et sur inscription, dans la limite des places disponibles, au 01 34 28 42 28