Pratique
Publié le

La ville en zone 30

L'ensemble de la ville passe en zone 30. Cette limitation de la vitesse vise à apaiser et sécuriser les déplacements de chacun: piétons, cyclistes, 2-roues, véhicules... Depuis cet été, une nouvelle signalétique est parallèlement déployée sur les principaux axes de la ville. Il s’agit de la 1ère étape du PLAN VELO, marquant la trajectoire des cyclistes et rappelant aux automobilistes le partage de la voie entre vélos et véhicules.

Partageons la route: un plan vélo pour Enghien-les-Bains

Tous les carrefours à feux tricolores sur ces itinéraires sont désormais dotés de sas réservés aux vélos, implantés entre la ligne d’arrêt des véhicules et les passages piétons. 
Afin de desservir les points d’intérêt (gares, équipements publics, écoles…), les itinéraires cyclistes ont été intégrés au plan de circulation dans les voies où le gabarit de la chaussée est suffisamment large. Ces tracés ont été définis compte-tenu de la particularité des voies.

Dans les voies à sens unique, le contre sens est normalement la règle mais beaucoup de rues ne permettent pas d’assurer la sécurité du cycliste en raison d’une chaussée trop étroite, du manque de visibilité ou d’un trafic dense, notamment en présence de transports en commun. Ainsi seules deux rues passeront en contre sens cyclable. Il s'agit de:

  • la rue des Ecoles, depuis la place du 8 mai 1945 jusqu’à la rue du Marché y compris les jours de marché,
  • l'avenue Girardin, depuis la rue de Malleville vers la rue Talma notamment afin de rejoindre le centre culturel François Villon. 

Au carrefour de la rue du Général-de-Gaulle et du boulevard du Lac, la piste cyclable a été réaménagée et ses bordures abaissées. Cela facilite l’entrée dans la piste depuis la rue du Général-de-Gaulle. Dans le sens inverse, un stop vélo est marqué au sol, pour permettre aux cyclistes de venir s’insérer sur la chaussée et se positionner sur le sas vélo, situé avant le feu tricolore. 

Des déplacements apaisés pour tous : le passage en zone 30

Enfin, pour la sécurité de tous, la vitesse de circulation est abaissée à 30km/h et ce, sur l’ensemble de la ville. Les différentes zones 30 disparaissent pour laisser place à une signalétique installée en entrée de ville et en rappel aux abords des établissements scolaires et sur certains axes. Seules l’avenue d’Enghien et l’avenue de la Division Leclerc restent à 50 km/h. Les zones de rencontre à 20km/h et les différentes aires piétonnes sont évidemment maintenues. 
Cette limitation générale de la vitesse permet non seulement de fluidifier le trafic, avec un effet sur la réduction de la pollution, mais aussi de sécuriser et rendre confortable chaque mode de déplacement : à pied, en vélo, en voiture… Une mesure pour une circulation apaisée.