Citoyenne, Jeunesse
Publié le

La parole aux jeunes

Alors que le grand débat permet à la nouvelle génération de s’exprimer sur l’actualité et l’avenir, la ville a naturellement proposé d’accompagner les jeunes Enghiennois et de leur donner la parole.

Fiscalité, transition écologique, citoyenneté, organisation de l’État. Comment intéresser les jeunes à ces notions qui peuvent leur sembler abstraites ? Et pourtant....

Lors du débat organisé le 20 février à la Salle des fêtes, les jeunes se sont exprimés sur des sujets qui les touchent. Visiblement enthousiastes à l'idée de débattre, les collégiens et lycéens présents ont fait part d'un vrai sens de la citoyenneté et d'un intérêt pour l'actualité. Si les échanges étaient animés par un modérateur, Monsieur le Maire est intervenu à l'issue du débat afin d'expliciter certaines notions et plus largement les rouages de l'Etat. Cette réunion a permis à chaque jeune de participer à un événement national. Afin de structurer leur raisonnement, les professeurs tout comme les élus du CMJ les ont aidés à se préparer en amont. 

 

« Chacun peut apporter ses idées à ce débat, il en ressortira quelque chose de positif si on est tous investis », explique Inès, élève de 4e et membre du Conseil de Vie collégienne à Notre-Dame Providence. « Avec ce débat, on doit montrer qu’on peut nous aussi s’exprimer et apporter nos points de vue d’enfants », renchérit Loïse, également en 4e.

Une tribune d'expression

Afin de les accompagner dans leur réflexion et dans leur prise de parole, des professeurs ont abordé le débat national en classe de leur propre initiative, notamment au collège Notre-Dame de la Providence. Enseignant l’histoire-géographie, Véronique Férien, élue déléguée à la Jeunesse, constate un vrai intérêt des enfants pour les sujets d’actualité. « Ils se sont beaucoup investis pour formuler leurs questions et ont nommé des porte-paroles afin de les relayer lors du débat. » Avec l’Éducation Morale et Civique au programme d’histoire-géographie, les professeurs disposent d’une matière pour évoquer la citoyenneté et les valeurs civiques, mais aussi les rouages de l’État.
« À travers cette matière, on aborde les notions de l’identité mais également l’organisation administrative : on traite de la commune en 6e, du département en 5e, puis des différents pouvoirs et les institutions politiques en 4e et 3e, souligne Véronique Férien. Grâce à cette approche locale, on peut relier les thèmes du grand débat au territoire sur lequel les élèves vivent. » Très éveillés sur l’actualité, ils sont particulièrement sensibles à la transition écologique. À l’image de Loïse qui dénonce la surconsommation et le manque de recyclage. « On doit faire beaucoup plus attention à l’environnement » déplore-t-elle. Sur ce thème, les élèves du collège ont d’ailleurs formulé plusieurs propositions à l’échelle enghiennoise.  

De leur côté, les élus du CMJ, travaillant sur les questions de citoyenneté et de démocratie, se sont mobilisés pour inciter les jeunes à s’exprimer. Le micro à la main, ils se sont déplacés dans les établissements scolaires, les structures d’accueil Oxyjeunes et le BIJ afin d’interviewer les élèves. Pour Chloé, il est primordial « de faire entendre la voix des jeunes et ainsi participer à l’amélioration de leur quotidien ». Recueillant leurs interrogations et propositions, ils ont réalisé une vidéo, diffusée lors du débat. Par ailleurs des cahiers de démocratie étaient à disposition des élèves. Chaque idée compte !​